Rechercher

Six Mois Plus Tard...

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles, comme on dit ! Il s'en est passé des semaines, des mois et des évènements depuis ma dernière mise à jour sur ce site en début d'année. Alors par où commencer ? Il est coutume de se lancer avec les mauvaises nouvelles, avant d'annoncer les bonnes, alors suivons ce plan :


- Fin de ma collaboration avec AS Talents :


J'avais rencontré Christopher Robba, agent, pendant mes essais sur Jonas en 2017. Très heureux de pouvoir rejoindre une agence de ce prestige, les choses ne se sont malgré tout pas passées comme souhaité par les deux partis au fur et à mesure de la période qui a succédé au tournage de Jonas. Quelques castings sur Paris pour des projets intéressants, mais également beaucoup de difficultés logistiques liées à ma situation fiancière qui m'ont empêché d'être aussi disponible pour me déplacer sur la capitale autant que je l'aurai souhaité. De plus, mes choix de participer ou pas à tel ou tel projet, sont autant de raisons qui ont poussé notre relation à se conclure avec l'agence. Et pusique vers la fin de cette collaboration, j'étais plus frustré et déçu de ne plus être sollicité pour passer des castings, disons que c'est pour le mieux.

L'autre réalité, c'est que pour continuer de tenter sa chance dans ce milieu, il faut être représenté pour bénéficier des meilleures auditions possibles. Pour le moment, je cherche toujours une nouvelle agence qui acceptera de me représenter en accord avec mon profil : en effet, je ne souhaite pas m'installer ou vivre sur Paris, et ce fait qui peut sembler anecdotique a beaucoup plus de conséquences que je ne l'aurai pensé. Mais ma situation financière évoluant désormais, plus la situation sanitaire permettant de se déplacer plus facilement, je devrais pouvoir reprendre prochainement mes déplacements professionnels, et j'espère que je parviendrai à trouver une nouvelle personne pour me représenter et reprendre mon parcours dans l'acting, qui est ma première vocation et volonté dans ce milieu.


- Fin du Patmol Studio :


Monter un collectif de créatifs, ça a toujours fait parti de mes ambitions premières, car au delà de l'aventure humaine, c'est aussi et surtout pour l'impact positif en région, loin de la capitale, que je souhaitais impulser ce projet. Néanmoins, entre le projet professionnel et les relations humaines qui composent les forces et qui définissent les objectifs et actions du collectif, il y a un monde ! Et c'est une fois de plus que je constate, d'abord avec amertume, puis avec résolution, qu'il ne sera pas possible de créer à Montpellier l'entité créative que j'avais en tête. La faute à pas de chance. Qu'il s'agisse d'un problème de directives, d'un problème de personnalités / de profils, peu importe au final, ça n'a pas pris malgré les efforts en 2018 avec la série Poètes, et les projets concrétisés en 2019. Je reviendrai plus tard sur cette période de ma vie, et mon constat sincère et subjectif quant à ce que j'ai expérimenté à mettre en place et à faire fonctionner entre 2018 et 2020.

Le collectif s'étant éteint, il était question de créer une société de production avec un ami, mais là encore, le projet s'est annulé le mois dernier après un début d'année consacré à le concrétiser. Je dois avouer qu'après des années à tenter de proposer des idées, des pistes, de monter des projets et d'y intégrer des créatifs de Montpellier et de ses alentours, j'ai fini par totalement lâché l'affaire et décidé de ne me concentrer uniquement et exclusivement que sur mon propre parcours et mes projets personnels. Malgré la déception de cet échec, j'ai pu rebondir immédiatement ces derniers mois, et prouver que j'allais aller bien plus vite, plus efficacement - et qu'en plus j'allais gagner de l'argent - avec cette décision.


Je passe donc aux bonnes nouvelles !


- Mes premiers pas de producteur


Depuis mes débuts en tant que créatif, que ce soit avec ma première websérie Mordred, ou plus récemment avec Poètes, je m'évertue à diriger mes projets, de leur création, à leur production (en cherchant des financements, en trouvant des équipes, des lieux ; en bref : des solutions). Le constat, vis à vis de mon parcours, c'était qu'il me faudrait être à chaque maillon de la chaîne de création pour que mes projets existent et que je puisse apprendre, évoluer et m'illustrer dedans, en tant que réalisateur, scénariste, et bien sûr acteur - c'est ce qui a toujours tout motivé dans mon parcours. Mais si au départ je vivais ces obligations comme des contraintes, j'avoue avoir, au fil du temps et des projets, pris goût à construire des projets de leurs prémices à leur diffusion. Et c'est grâce à ma rencontre artistique avec la réalisatrice et auteure Alexandra Mignien que j'ai pu passer à la vitesse supérieure dans ce domaine. Fin 2019, Alexandra m'a présenté plusieurs projets et idées au cours de nos discussions, jusqu'à Sabbat, un court-métrage de genre à portée féministe qui me semblait particulièrement pertinent dans son fond et sa forme. Après l'avoir accompagné en son début de financement, c'est en Mars 2020 que nous avons acquis l'aide du CNC/talents. Les évènements sanitaires ayant repoussé le tournage à plusieurs reprises l'an dernier, nous avons enfin pu concrétiser le tournage du film en Avril dernier, avec le soutien de AnderAnderA Production qui a repris la production et la logistique.

Photo de Léa Schabo

Actuellement en cours de post-production, le film sera finalisé d'ici la fin de l'été et débutera son aventure en festivals.


Dans l'énergie de ce projet, c'est ensuite, cette année, un projet écrit par Alexa Lasfargues que j'ai porté en tant que producteur, également financé par le CNC/talents, qui sera réalisé par Alexandra Mignien d'ici la fin de l'année 2021.


La fait de n'être ni à la réalisation, ni acteur de ces projets, m'a offert un point de vue, une experise et un angle de travail neuf et très stimulant qui m'ont conforté dans l'intérêt d'étoffer mes compétences à ce poste et de m'y consacrer plus encore.


D'une certaine manière, accompagner des projets et les porter à réalisation, c'est exactement ce que je souhaitais faire avec le Patmol Studio, et c'est désormais seul que je parviens à aller au bout de ma vision.


J'ai dit seul ?... Ah, il y a autre chose de très important à vous annoncer.


- Mon nouveau travail à AnderAnderA Production :


Et oui ! J'ai désormais un emploi. Je connais l'équipe de AnderAnderA Production depuis 2014, je les avais rencontré sur un salon d'exposition lorsque je présentais la websérie Mordred, et qu'ils lançaient leur projet de websérie Mortus Corporatus. Ils m'avaient invité sur leur saison 2 en 2016 pour que je fasse une apparition dans la série, où en dehors du plateau nous avions renforcé nos liens. Puis, en 2017 ils accompagnaient en développement mon projet de série Fréquence, co-créé avec Maxime Devoye. En 2018, enfin, ils m'accompagnaient en production sur ma série Poètes. Alors voilà, 2019 et 2020 sont passés, j'ai tenté de construire le Patmol Studio, mais ça n'a pas pris.


En ce début d'année 2021, après avoir discuté de mes ambitions et de mes projets, ils m'ont proposé de les rejoindre en tant que Chargé de Développement, et j'ai accepté avec beaucoup de plaisir et d'excitation. Mon objectif : poursuivre ce que j'avais entrepris avec Poètes et Sabbat en me mettant à la recherche de projets de séries et de courts-métrages porteurs, qui puissent être concrétisés en Région Occitanie. Aussi, depuis Février, je me charge de chercher des projets, de lire des dossiers et de déceler ceux qui me semblent les plus prometteurs et les plus intéressants, artistiquement et stratégiquement, après quoi j'accompagne les auteurs dans la construction de leur dossier et dans l'agencement et l'écriture de leur oeuvre. Et je ne suis pas peu fier de vous partager que depuis mon arrivé à ce poste en Février, c'est déjà 3 projets de séries optionnées sur lesquels je travaille ou m'apprête à travailler avec leurs auteurs.


Dans cette lancée, je vois aussi AnderAnderA Production continuer de prendre en galon avec ses projets sur lesquels je m'implique au maximum, et j'ai enfin le sentiment d'avoir trouvé une place dans un organisme aux objectifs concrets et aux forces réelles : ici, chaque membre se donne les moyens d'apporter sa pierre à l'édifice et de construire la vision et la stratégie à long terme de la société. Même si je ne peux pas encore me projeter trop loin, j'ai l'ambition de continuer d'évoluer à leurs côtés et de participer en tant que producteur, auteur et créatif à la concrétisation des projets que nous tentons de porter.


Alors bien entendu, j'ai eu moins de temps pour travailler sur mes projets personnels, mais je ne m'en formalise pas, car ce que j'apprends au contact des auteurs que j'accompagne en tant que chargé de développement va me servir aussi à être plus précis et plus efficace dans la construction de mes futures idées. Et autant vous dire que j'en ai quelques unes en stock !


Pour la seconde moitié de l'année, je vais continuer mon travail en tant que chargé de développement, qui m'assure de me faire mon statut d'intermittent pour 2022, et de travailler sur mes projets en parallèle, de participer au maximum à l'évolution et la progression de AnderAnderA que je considère désormais comme mon nouveau blason, ma nouvelle équipe, qui vient succéder au Patmol Studio, comme une évolution logique, une transition d'un projet collectif et personnel à un projet solide et professionnel.


Je vous tiendrai au courant de la suite de l'aventure sur ce site et sur mes réseaux sociaux, et si vous souhaitez me soutenir dans mon parcours n'hésitez pas à faire un petit tour sur ma page Tipeee.

Vous êtes auteur.rice et vous avez un : des projets de séries 26' ou de courts-métrages que vous souhaiteriez soumettre à des producteurs ? Contactez-moi à tlb@anderandera.com en me joignant votre dossier (avec si possible synopsis, résumés des épisodes, note d'intention, CV et dialogué, selon le stade d'avancement de votre projet).

195 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

2021