Rechercher

[FR] Saison 4

Mis à jour : janv. 2

J'aime à voir ma vie comme une longue série compartimentée en saisons distinctes. Au-delà de la blague de sériephile, c'est aussi une manière avec le recul de se rendre compte que mon parcours s'est composé de plusieurs segments et, hormis quelques rares individus suffisamment proches oeuvrants dans chacun de ces tableaux, il est souvent question d'un entourage différent pour chacune de ces périodes, d'un style différent, d'un état d'esprit différent, d'une bande son différente. En faisant un peu le compte, je constate qu'à partir de maintenant, j'entame une nouvelle saison de ma vie. Le départ de Montpellier a très clairement clôturé la précédente, et même si ce fut certainement la meilleure saison de la série de ma vie à ce jour, la fin m'a laissé un goût amer et cette sensation que ni moi ni ceux qui m'entourent ont suffisamment été au bout de ce que ses prémices pouvaient présager. Il était plus que temps d'entamer ce nouveau chapitre. Dans mon lyrisme, j'aurais pu aller jusqu'à parler carrément d'un reboot, mais ça ne serait vraiment qu'un effet de manche, la réalité étant que désormais j'ai dans ma vie et autour de moi des fondations bien trop importantes et ancrées pour prétendre à un énième reboot comme j'ai l'habitude d'en faire avec moi-même à chaque nouveau bilan. Non, je suis bien entouré, j'ai besoin de cet entourage, et finalement la distance ne devrait, sinon révéler les relations superficielles, n'avoir que très peu d'impact sur celles qui ont du sens et qui comptent réellement.

Tout va bien donc.


Alors quel sera le programme de ce nouveau chapitre ? Eh bien j'aurai tendance à dire qu'il devrait contenir toutes les indécisions des précédentes ainsi que bien plus de ferveur dans son contenu. De la discipline, avant tout ! Car si j'ai bien manqué d'une vertu tout au long de ces 25 dernières années, c'est bien de discipline. À force de m'être fait par moi-même et d'avoir emprunté les sentiers battus et les faits concrets par les essais acharnés et bornés, j'ai fini par me bercer d'une illusion prétentieuse qui impliquerait qu'aucune structuration dans ma vie ne me serait nécessaire. Heureusement, les choses vont telles que j'ai finies par m'en rendre compte et à accepter cette disgression bien trop handicapante si je veux continuer à créer du concret, et surtout du stable.


Pour commencer, l'argent est devenu un problème, je pouvais autrement m'en moquer à la période où je vivais seul et entre la vie de bohème et les projets à toute allure et dans tous les sens, il est clair qu'avec une vie de couple et une hygiène de vie plus stable et construite dont les perspectives s'écrivent au fur et à mesure qu'on les formule et qu'on les souhaite, il me faut remédier à cela. À ma manière, certes, car j'évolue dans un milieu qui ne permet pas de tout sacrifier sur du plus ou moins long terme en espérant y retourner ensuite. De plus, on appellera ça de la lâcheté ou un manque de discernement, mais après plus de 10 ans passés à travailler à ma manière et dans mes domaines, il est plus que compliqué de s'en remettre à des trains de vie plus standards. Il me faut donc composer avec mes talents, tout en y incluant pour de bon la réalité de ce monde, à savoir : tout travail mérite salaire. Une de mes premières résolutions est donc d'oeuvrer à gagner un peu plus ma vie avec mon travail.


Transition toute trouvée, je souhaite vous présenter ma page Tipeee : TLB.


Tipeee est un site de finacement participatif qui permet à celles et ceux qui le souhaitent de soutenir leurs créateurs favoris à raison de dons ponctuels ou mensuels en échange de contreparties plus ou moins sympathiques. Je vous invite vivement à faire un tour sur la page pour prendre connaissance de son contenu, et puis bien évidemment je ne saurai que vous inviter également à me donner un coup de pouce à la hauteur de vos moyens - je vous le rendrai en projets, en images et en textes.


Après de très nombreuses demandes reçues sur mes réseaux sociaux ou plus récemment sur ce jeune site dont je ne suis pas peu fier, j'ai également décidé de me mettre à travailler sur ma première formation vidéo qui aura pour thématique "Comment créer son premier projet audiovisuel ?". Cette formation s'appuiera sur mon expérience d'une dizaine d'années dans le domaine et contiendra tout un tas de conseils, de faits, de documents et de liens qui permettront d'aiguiller toutes celles et tous ceux qui souhaitent se lancer dans cette lourde mais passionante entreprise qu'est la création audiovisuelle. Elle sera à destination des projets pour le web, mais également pour tout type de diffusion, j'y aborderai le processus, les grandes étapes qui conduisent à la réalisation d'un projet, mais également toutes ces petites choses qu'on ne peut découvrir qu'en faisant - mon expérience indépendante m'aura permis de comprendre et d'envisager bien des rouages, notamment sur l'aspect qu'un débutant soupçonne le moins lorsqu'il s'apprête à créer : l'humain. Bref, je n'en dis pas plus - mais c'est un de mes prochains travaux que j'aimerais mettre sur pied. À l'ère du dématérialisé et du chacun chez soi, la formation vidéo me semble un bon moyen de fournir un produit sérieux et complet avec les moyens du bord, et ça, c'est le genre de projet que je souhaite accomplir en ce début de saison 4.


Je traîne depuis des années de nombreux concepts de vidéos pour YouTube, qui est un terrain d'expression et de jeu permettant bien des essais et des formats d'expression. Si jusqu'à présent je n'ai pas été plus loin que l'écriture d'un nombre considérable de vidéos, c'est parce que j'étais encore figé par le regard des gens et les potentiels retombées que je pourrai avoir. En effet, dans ces vidéos je compte autant parler de gens qui me passionnent que de moi-même et de mon parcours. C'est idiot quand on sait que ma dernière série, Poètes, s'appuie sur une majorité de faits réels que j'ai traversée dans ma vie (même si là encore, j'ai été suffisamment malin pour cacher timidement de nombreux faits derrière plusieurs personnages pour être un peu moins à poil au rendu). Mais bon, le temps passe, les envies demeurent et je suis bien trop frustré de manière générale pour continuer à me censurer dans des tentatives qui ne devraient pas être si stressantes que ça, alors voilà, je prévoie de m'y mettre à fond et de travailler plusieurs vidéos sur mon parcours ainsi que sur ces gens qui me passionnent, je nourrirai ainsi ma chaîne Youtube et m'obligerai à ne pas me complaire dans mon état de chrysalide - il est plus que temps que je prenne mon envol sur toutes ces idées que je séquestre dans ma petite caboche sujette aux acouphènes et aux migraines à devoir tant les taire.


Enfin, et pour finir ce long-courrier qui s'adresse autant à vous chers lecteurs qu'à moi-même, je parlerai écriture et littérature. J'ai de très grosses envies quant à la rédaction de mon prochain roman - mais encore un peu trop apeuré par la charge de travail mais surtout le sujet et les cavités qu'il me faut rouvrir, je peine à progresser, bien que le moment soit des plus opportuns pour m'y affairer. Il y a aussi ce conte pour enfants qui prend forme à contrecourant et qui est venu de manière totalement imprévue prendre racine et se frayer une place plutôt sérieuse.


Il y a cette histoire d'adaptation d'un roman également, mais ça, je n'en dis vraiment rien de plus car si ce projet se concrétise à terme, ce sera le plus important de ma vie, alors n'en gâchons pas le plaisir, et ne prenons pas le risque de le voir s'évaporer dans les songes, je suis en âge et en attente de réel, pur et dur.


Voilà pour cette nouvelle actualité me concernant, merci de m'avoir lu, et maintenant que tous ces éléments sont posés, immortalisés dans les ondes numériques, je n'ai plus d'autre excuse que de m'y mettre avec toujours plus de sérieux, de discipline et dans le meilleur état d'esprit possible, car j'ai bien conscience de m'être ralenti à trop cogiter sur tout ce qui ne va pas, ce qui, au passage, est souvent immuable et donc peine perdue. Alors que peine perdue ne soit pas peiné qui perdure, laissons ça au passé et focalisons-nous désormais sur ce qui a du sens : le temps présent et ce que je compte y injecter pour qu'il influe sur la suite.


A bientôt !



219 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • YouTube
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter

©2020 par Tommy-Lee Baïk.